52

Jours

03

Heures

41

Minutes

36

Secondes

Festival OUVERTURE!

Premier concert le vendredi 8 octobre à 20:30
au théâtre du Rempart

Edition 2021

Nuits d'été - Récital de MARIE PERBOST, soprano

Vendredi 8 octobre 2021 - 20:30

Connue du grand public en tant que Révélation Lyrique des Victoires de la Musique classique 2020, après avoir été Révélation Lyrique de l'ADAMI, la formation de Marie Perbost est exemplaire : CNSM de Paris, Académie de l'Opéra de Paris, Académies du Festival d’Aix-en-Provence et du Festival de Salzbourg... Déjà familière des grandes scènes françaises, et aussi bonne chanteuse qu'actrice, elle interprète tour à tour Marzelline dans Fidelio de Beethoven, Blanche de la Force dans Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, Despina dans Così fan tutte de Mozart ou encore la Folie dans Platée de Rameau. Amoureuse du répertoire français, pour son premier récital à Semur-en-Auxois, elle chantera entre autres pièces les six mélodies des Nuits d'été, chef-d'œuvre de Berlioz.

Acheter les billets

Bach, le Français - Récital de PAOLO ZANZU, clavecin

Samedi 9 octobre 2021 - 20:30

Le talentueux Paolo Zanzu nous offre un programme autour de Jean-Sébastien Bach (1685-1750) et son rapport au style français. Fait méconnu, le "cantor de Leipzig" a étudié en profondeur le répertoire français tout au long de sa vie, notamment à travers les œuvres de François Couperin (1668-1733), et s'en est inspiré pour une multitude d'œuvres. Ainsi, le Petit livre de notes (1722-1725) que Bach offre à sa seconde femme, Anna Magdalena, est truffé de suites, rondeaux, menuets... Par ailleurs, des œuvres telles que les Suites françaises, les Suites anglaises (qui sont en vérité typiquement dans le genre français) ou encore l'Ouverture à la manière française sont autant de témoignages de la permanence d'une forme de tropisme français chez le génie allemand - et c'est précisément ce répertoire que le claveciniste Paolo Zanzu va explorer dans un programme inédit.

Acheter les billets

Gabriel Fauré, Gabriel Pierné : les Quintettes monumentaux ENSEMBLE SYNTONIA

Dimanche 10 octobre 2021 - 16:30

1er violon Stéphanie Moraly, 2ème violon Thibault Noally, alto Caroline Donin, violoncelle Patrick Langot, piano Romain David
Le quintette avec piano Syntonia est l’unique ensemble français sous cette géométrie instrumentale. Leur terrain d’élection gravite entre les pièces du modernisme naissant à celles de nos contemporains. Leur curiosité a été récompensée par de nombreux prix musicaux. 
Pour la quatrième édition d'OUVERTURE!, ils interpréteront deux sommets du répertoire de musique de chambre français, en commençant par le Quintette pour piano et cordes n°2 en ut mineur op.115, pièce maitresse dans l’œuvre tardive et prolifique de Gabriel Fauré (1845-1924). Créée en 1921 et dédiée à Paul Dukas, cette oeuvre rencontre un succès immédiat et trouvera une place importante dans l’histoire de la musique au cours du XXe siècle.
Suivra le Quintette pour piano et cordes op.41 de Gabriel Pierné (1863-1937). Composé en 1917 en pleine Première Guerre mondiale et révélé au public en 1919, ce quintette dédié à Fauré offre aux amateurs un conjugué de l’esprit "Belle Époque" finissant et de la modernité à venir. Réputée redoutable à jouer, cette pièce comporte des accents dignes de César Franck et Jules Massenet, qui furent les maîtres du compositeur. Aussi énigmatique que violente, il s’agit de l’une des plus belles œuvres de ce musicien que le festival OUVERTURE! programme pour la première fois

Acheter les billets

DANSEUSE, solo autobiographique - spectacle de MURIEL BOULAY

Vendredi 22 octobre 2021 - 20:30

Une vie de danseuse, des premiers pas à l’école de danse aux derniers pas sur scène. Muriel Boulay explore sa mémoire et son parcours singulier qui traverse 25 ans de danse, classique puis contemporaine, de petit rat de l’Opéra de Paris (et comme protagoniste de la série télévisée L'Âge heureux) à Jean-Claude Gallotta, des Ballets Félix Blaska à l’Opéra de Lyon où elle est nommée danseuse étoile. Par la suite, Muriel Boulay devient maître de ballet au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, puis professeur de danse classique. Elle est par ailleurs professeur invité aux Ballets Preljocaj, à la compagnie DCA de Philippe Découflé...
À mi-chemin entre récit et performance, Muriel Boulay révèle son quotidien, ses rêves et ses rencontres artistiques. Elle dit le corps, l’effort, les sensations et les émotions de la scène. Au fil du spectacle, photos et vidéos font revivre des réminiscences de chorégraphies. Journal intime et universel, Danseuse raconte l’histoire d’une artiste et une page de l’histoire de la danse.

Acheter les billets

"GRANDE PREMIÈRE À SEMUR" : ALEXANDRE THARAUD, piano

Samedi 23 octobre 2021 - 20:30

Alexandre Tharaud, artiste mondialement connu, viendra à Semur-en-Auxois pour la première fois. Il partagera l’étendue de son talent dans un programme original composé d'œuvres chamarrées de Maurice Ravel (1875-1937), le Français originaire du pays basque, de Franz Schubert (1797-1828), le grand romantique allemand, et du Français Reynaldo Hahn (1874-1947), né à Caracas et aux origines à la fois basques et allemandes !
Il s'agira de pièces extraites du recueil Miroirs (1904-1906) de Ravel où le compositeur développe son nouveau langage harmonique souvent dans un style impressionniste que l'on retrouvera chez Hahn dans les pièces de "Versailles", le quatrième et dernier cahier de son recueil Le Rossignol éperdu (1899-1910). Tantôt brillants, tantôt méditatifs, les quatre Impromptus D.899 de Schubert, datés d'un an avant la mort du compositeur, clôtureront ce programme de "Grande première à Semur".

Acheter les billets

Ravel-Debussy : les Quatuors - QUATUOR AROD

Dimanche 24 octobre 2021 - 16:30

1er violon Jordan Victoria, 2ème violon Alexandre Vu, alto Tanguy Parisot, violoncelle Jérémy Garbarg
Le toujours surprenant et éblouissant Quatuor Arod met en regard deux chefs-d'œuvre de la musique française et plus globalement du répertoire classique. 
Composé en 1892-1893, le Quatuor à cordes en sol mineur de Claude Debussy (1862-1918) constitue la première partition instrumentale d’envergure du compositeur et presque la seule où il fait preuve d’une telle fidélité aux formes traditionnelles : comme s’il souhaitait prouver sa maîtrise des conventions avant de s’en émanciper de façon audacieuse et singulière. Quelques mois après la création de l'œuvre, Paul Dukas écrit : « Tout y est clair et nettement dessiné, malgré une grande liberté de forme. [L’essence mélodique] suffit à imprégner le tissu harmonique d’une poésie pénétrante et originale. L’harmonie elle-même, malgré de grandes hardiesses, n’est jamais heurtée ni dure. »
De Ravel (1875-1937), le Quatuor Arod jouera le Quatuor en fa majeur, œuvre élégante et éminemment française créée en 1904 et remaniée pour l’édition en 1910. Cette œuvre de jeunesse, que Ravel a dédié à son professeur Gabriel Fauré, est postérieure de dix ans au Quatuor en sol mineur de Claude Debussy dont il s'est inspiré. Enthousiasmé, Debussy émet des critiques élogieuses sur l'œuvre et dissuada Ravel de modifier le finale comme le lui suggéraient ses éditeurs : « Au nom des dieux de la musique, et au mien, ne touchez à rien de ce que vous avez écrit de votre Quatuor ! ».

Acheter les billets